Récup : les bobos n’auront pas le dernier mot

IMG_9041Ces petits gestes, de chacun,  qui contribuent
à protéger la planète. On en est tous conscients.
Glocal comme on dit. L’histoire se passe au Sri Lanka.
Pas dans un resto végan, pas plus un coffee-shop
bio, sans gluten ni machin ou bidule.

Pour l’une c’est au fin fond de la forêt,
près du Lac de Koggala. Sami y organise des balades
en bateau. Il a 30 ans cela fait 14 ans qu’il fait ça.
C’est son père qui a crée ”l’affaire”. On rencontre
le papa du reste et même la maman
Leur gagne-pain c’est l’exploitation de la cannelle
depuis 4 générations. On leur en achète en poudre,
en bâtonnets et, clou du spectacle, nos emplettes nous sont remises
dans un merveilleux sac d’emballage.
Une liste de courses scotchée métamorphosée en sac.
On a aimé, beaucoup même.
IMG_9036 sac recto
Puis c’est au tour du Musée des Masques
d’Ariyapala & Sons, son atelier et sa boutique.
J’achète donc je suis.
On craque pour deux statuettes,
mari et femme et ne voilà-t-il pas qu’on nous
les emballe dans un super sac fait de récup
de vieux journaux et de bout de corde.
Finitions parfaites jusqu’au détail du soufflet.
Chapeau !  Je sors mon regard de cocker,
mon plus beau sourire et en implore un second.
Je sors de la petite boutique plus ravie
par mes 2 emballages que par mon achat.

Vive les sacs recyclés
Et de surcroît en papier
Car non, le plastique
C’est (vraiment) pas fantastique.

Je vous quitte sur ces quelques vers & à bientôt !
Najoua Janin

Laisser un commentaire